Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le mot ne manque jamais quand on possède l'idée. Gustave Flaubert

Cela fait plus de 30 ans que je gribouille des mots sur des feuilles... Mon genre littéraire préféré ? La Low Fantasy (mais vous n'êtes pas à l'abri que je m'essaie à autre chose), la Fantasy, le paranormal, le surnaturel, parce que cela me permet une liberté totale dans mon écriture. Mon but ? Vous démontrez que l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne, tout en y glissant certaines convictions personnelles à travers les paragraphes. (il faut gratter un peu pour découvrir certains messages dans mes livres !) Je partagerais avec vous, autant que possible. Merci pour votre indulgence. Bonne lecture à vous et bonne visite. N'oubliez pas les commentaires, positif et négatif ! C'est important les retours, et constructifs lorsqu'on écrit.

Angel - avril 2011 / février 2022

Angel - avril 2011 / février 2022

Il y a tout juste 1 an, nous étions 4 à la maison : ma fille, et nos deux peluches, nos minettes Isis et Angel.

Des membres à part entière de ma modeste famille, qui ne m'ont jamais causé la moindre peine (sauf lors de leur décès), n'ont jamais failli, là où tant d'humains m'ont déçu et m'ont, nous ont abandonné.

Elles étaient nos amies, nos compagnes de chaque instant de notre vie.

Aujourd'hui, nous ne sommes plus que 2 : ma fille et moi.

Il y a presque 1 an, en mars 2021, nous avions dû, dans un dernier geste d'amour, accompagner notre Isis, notre panthère noire, pour lui permettre de partir sans douleur, suite à son avc.

L'ironie du sort fait qu'en mars 2011, nous avions perdu notre matou, mon gros bébé, mon Tigrou, en quelques jours, et Crystal, la peluche adorée de ma fille, le 01.01.2018

Nous n'étions plus que trois alors ; Isis déprimait tant qu'elle avait plongé dans la boulimie (et oui ! Ils ont des sentiments et éprouvent de la peine, de la tristesse, comme vous)

Angel était alors entrée dans nos vies, un peu par hasard, en juin 2011.

J'avais eu beaucoup de mal à me laisser approcher par cette petite boule de poils, le coeur déchiré par l'absence insupportable de mon Titi, qui m'avait accompagné durant des périodes sombres concernant ma semi paralysie.

Elle avait dû alors déployer toute sa force, toute son âme et tout son amour, pour conquérir mon coeur.  Bien entendu, Angel y était parvenue, avec le temps.

Un amour de chat, comme on en croise rarement, une vraie patte, une vraie gentille.

Comme souvent, nous avons toujours eu des rapports très forts avec nos compagnons de vie, ce qui nous a toujours permis de sentir quand quelque chose n'allait pas.

Il y a 3 ans, Angel a été gravement malade, au point tel où notre vétérinaire n'était pas sûr qu'elle y survive. Et pourtant... Certes, cet épisode lui avait fait perdre la moitié de son poids, mais grâce à nos bons soins, et nos efforts communs, elle avait survécue !

Il y a moins d'une semaine, cependant, je me suis rendue compte qu'à nouveau, quelque chose ne tournait pas rond.

C'est là que nous avons commencé nos visites quotidiennes chez notre vétérinaire.

Sa remplaçante, que nous avons vu au début, nous a dit cash qu'elle ne comprenait pas comment notre Angel pouvait encore être en vie, car pour elle, Angel était morte.

Elle nous a expliqué qu'il y avait une grosseur au pancréas, et donc un cancer.

Elle a fait une prise de sang pour vérifier les autres paramètres. Il n'y avait rien aux reins, rien au coeur, rien au foie, mais l'analyse a révélé un diabète.

Ce docteur nous a alors dit que normalement, elle aurait déjà dû soit avoir un avc, soit être déjà un coma diabétique. Elle ne comprenait pas comment Angel pouvait être encore vivante.

Nous avons vu notre vétérinaire lors de notre troisième visite, qui a, hélas confirmé le diagnostic de sa consœur.

Nous étions assommées, mais voir Angel nous réclamer un repas toutes les deux heures (nuit y compris), nous a maintenu dans un certain espoir...

Et puis, lundi 28 février, nous nous sommes vite rendue compte que son état s'était dégradé.  Nous n'avions pas envie de l'emmener chez le véto pour l’euthanasier ; mais c'est très égoïste de vouloir la garder coûte que coûte... 

Dans un dernier geste  d'amour, d'amour véritable, un amour qui ne triche pas, un amour qui va au delà des mots, ce lundi 28 février 2022, nous avons pris la difficile décision qui s'imposait pour celle que je surnommais affectueusement mon bébé loup, mon chaton, mon trésor, mon Angel.

Nous l'avons accompagné jusqu'au bout, avec tout notre amour, nous l'avons embrassé, caressé , nous sommes restées avec elle, tandis qu'enfin, elle allait pouvoir se reposer, rejoindre Isis, Crystal, Tigrou, Rex, Black, Negrito, Roucky, et ...

Nous sommes dévastées, et notre coeur est brisé.

Angel était notre dernier félin à la maison, notre "petit bébé" bien qu'elle allait avoir 11 ans.

La maison est vide aujourd'hui, tout  comme notre coeur, silencieuse, trop même... Nous qui avions l'habitude des échanges vocaux avec Angel.

Nous avons décidé d'un commun accord que nous n'allons pas prendre un autre compagnon de route, du moins pas dans l'immédiat, pas dans les prochaines années...

On ne remplace pas un membre de sa famille par un autre.

Angel a, comme Isis, un enterrement de viking.

Sa présence, ses appels, ses câlins, ses ronrons, sa fourrure, ses beaux yeux bleus, tout me manque, et je l'aimais si fort.

Bon voyage mon bébé ...

Angel - avril 2011 / février 2022
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article