Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le mot ne manque jamais quand on possède l'idée. Gustave Flaubert

Cela fait plus de 30 ans que je gribouille des mots sur des feuilles... Mon genre littéraire préféré ? La Low Fantasy, la Fantasy, le paranormal, le surnaturel, parce que cela me permet une liberté totale dans mon écriture. Je n'ai pas à m'inquiéter de quoi que ce soit. Je peux mélanger les genres comme il me plait, parler d'un temps qui n'existe plus comme d'aujourd'hui, en y ajoutant toutes les touches de surnaturel possible. Mon but ? Vous démontrez que l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne, tout en y glissant certaines convictions personnelles à travers les paragraphes. (il faut gratter un peu pour découvrir certains messages dans mes livres !) Vous pourrez lire également certains textes courts anciens ou non (poésie), et mon actualité au fur et à mesure. (salons, rencontres littéraires, etc...) Je partagerais avec vous, autant que possible. Merci pour votre indulgence. Bonne lecture à vous et bonne visite. N'oubliez pas les commentaires, positif et négatif ! C'est important les retours, et constructifs lorsqu'on écrit.

Retour lectrices / lecteurs

 

Nouveau retour ce jour, concernant "L'incroyable histoire de Cécile Wild" de Mme C...

 

"Bonsoir Virginie, bien que je ne sois pas fan de la Fantasy, je trouve que ton écriture est très alerte et que tu as beaucoup d'imagination.

Les dialogues sont très bien conduits. Le lecteur est bien accroché par l'intrigue qui ne s’essouffle pas.

2 réserves :

- beaucoup de fautes qui gâchent un peu le plaisir de lecture.

- il faudrait glisser des références à des auteurs, œuvres, tableaux, pensées, lieux, etc... , qui donnerait plus de densité à l’œuvre.

Je t'écris cela en toute franchise car sinon ça n'a aucun intérêt.

Je te félicite de ta pugnacité car il faut de la volonté pour écrire un livre. Et a fortiori plusieurs !"

Lorsque je vous disais que toutes les critiques étaient bonne à prendre, je ne mentais pas !

C'est en toute transparence que je vous livre ce dernier retour.

J'aurais pu le garder secret, ne pas le dévoiler, mais non, ce ne serait pas moi ! Je suis et reste authentique !

Je prends toujours note de ce que l'on me dit, positif ou négatif.

Donc merci infiniment à Mme C.... pour son avis qui me permettra de m'améliorer, quoi qu'il en soit 😊

Pour les références, c'est assez délicat, voir parfois impossible d'inclure des références dans un récit imaginaire. Il n'y pas beaucoup de références en lien avec le paranormal, le surnaturel, les différentes espèces imaginaires,  etc...

Lorsqu'on écrit une histoire de Low Fantasy (pas de héroïc fantasy ou de fantasy historique), selon la trame du récit, on peut parfois faire allusion à un titre, une musique, un artiste, un livre, mais ça reste très "superficiel".

Par exemple, pour "L'incroyable histoire de Cécile Wild", je parle d'un bistrot à Dijon, "Le chez nous" qui existe depuis 1850.

Et bien ce bistrot existe bel et bien. A ce moment précis du récit, c'était possible d'inclure une réalité comme celle-ci ; Tout comme l'autoroute du Boulou existe bel et  bien :-)

Vous l'aurez compris, tout dépend des circonstances, du paragraphe, si ça "colle" avec le reste de l'histoire, etc... etc...

Bien sûr, ce qui ressort principalement d'un récit de Low Fantasy, ce sont surtout les influences que l'on voit apparaitre dans certains romans. Les fans de Fantasy peuvent les déceler assez facilement.

Quelques rappels de titre Fantasy : La Saga Eragon ; Le Portrait de Dorian Gray dont on disait à l'époque que l'oeuvre était répugnante ;  la Saga Harry Potter, la Saga Twilight, etc...

Vous l'aurez compris, je ne suis pas une experte en écriture, cependant je connais bien le monde de la Fantasy, et quoi qu'il en soit,  je ne peux que m'améliorer au fil du temps 😉

Alors n'hésitez jamais à me faire part de vos retours, quels qu'ils soient !

Merci 😘

Précisions complémentaires :

Avoir un éditeur, c'est accessoirement avoir un/une ou des relecteurs-trices qui corrigent votre tapuscrit (ou manuscrit).

Ne croyez pas pour autant que c'est gage de zéro faute d'orthographes ou de zéro faute de ponctuation.

Ce serait une grossière erreur !

J'ai, de nombreux livres dans ma collection, d'auteurs ayant une maison d'éditions, qui pique sérieusement les yeux !

Pourquoi ? Parce que les fautes d'orthographe sont des fautes énormes, et la ponctuation, pfff... laisse à désirer !

Je sais que mes textes ne seront jamais parfait, car nul n'est parfait.

Je sais que je fais souvent des fautes d'inattention, parce que comme tous les hauts potentiels, l'attention est un problème chez moi.

Je passe parfois à côté d'erreurs qui sauteront aux yeux des autres, mais pas aux miens ;

Fautes que ne verra pas non plus le correcteur d'orthographe présent dans mon ordinateur, et que ne verra pas non plus Elsa, ma correctrice de fille.

Et puis, il y a, à tord parfois, certains mots dont on pense qu'ils sont mal orthographiés, ce qui n'est pas toujours le cas.

Sachez que lorsque j'écris et que j'ai un doute, je vais toujours vérifier que ce soit orthographe ou conjugaison. Si vraiment l'erreur est encore là, c'est que je suis vraiment passée à côté, parce que je le répète  : je suis parfaitement imparfaite !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article